Social Icons

Wednesday, 14 December 2011

Porte en métal : de sa fonction protectrice à sa fonction décorative


Les grilles métalliques du Moyen-Âge constituées de montants verticaux laissent place aux formes variées de la Renaissance. Les grilles luxueuses des villas n'échappent pas alors aux excès d'ornementation du baroque.
Avec l'avènement du néoclassicisme, les formes se raidissent et respectent au maximum la pureté des lignes (introduction de barres horizontales, suppression des enjolivures superflues...).
Il faudra alors attendre l'Art Nouveau pour que la porte en fer forgé incarne un moyen d'expression d'une efficacité remarquable.
La plupart des grilles intérieures en fer forgé ne servent que de séparation et ne sont pas à proprement dit des grilles de défense. Ainsi, les grilles de porte n'ont pas toujours la robustesse des grilles extérieures. Les fers pourront alors présenter une section plus faible et le ferronnier sera tenté d'y appliquer toute sa maestria en soignant les assemblages et les éléments décoratifs dans la mesure où ces grilles sont vues au plus près. En outre, le fer poli ou martelé ne sera pas soumis aux même risques de corrosion que les grilles en métal extérieures.




La sensibilité du ferronnier d'art sera particulièrement importante dans la réalisation de ces ouvrages dans la mesure où il lui revient de mettre en harmonie les lignes de la grille avec l'ambiance et le style de l'habitation. Une curiosité d'historien et d'architecte sera de bon aloi... 

portes en metal

brique et béton  

meubles de jardin en fer 

Une série de poissons en fer forge

No comments:

Post a Comment

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

fico-dindia

amla oil